Actualités Weg 2018

Archives des Actualités 2018

8 avril 2018

Session d’information dans le secteur de l’agroalimentaire à Sousse

Le 20 Février, en partenariat avec notre distributeur l’Equipement Moderne, une journée d’information a été organisée à Sousse (Tunisie). Une quinzaine de participants, du secteur de l’agroalimentaire, issus des Minoteries du Centre et du Sahel Réunies, des Pates Warda, des Grands Moulins du Cap Bon, d’AMT et d’ACN ont participé à cette session.

Les thèmes principaux furent l’efficacité énergétique des systèmes motorisés avec un rappel normatif concernant les classes de rendement IE pour les moteurs et variateurs de vitesse et IES pour les systèmes composés d’un moteur et d’un variateur (PDS), l’apport des variateurs de vitesse dans la réalisation des économies d’énergie. La deuxième partie fut consacrée aux ambiances explosives poussiéreuses. Les spécificités et exigences liées à la fabrication et à la certification ATEX et IEC Ex des moteurs électriques furent également décrites. Cette journée a été conclue par une présentation des gammes moteurs WEG et motoréducteurs WATT DRIVE dédiés aux applications de l’agroalimentaire.

L’ATEX est un domaine d’excellence de WEG avec notamment deux usines européennes, basées au Portugal, spécialisées dans la fabrication des moteurs basse et moyenne tension pour les ambiances explosives. Le développement de motoréducteurs en zone poussières est en cours dans l’usine autrichienne de Watt Drive (groupe WEG).

Le secteur de l’agroalimentaire en Tunisie fait preuve d’un grand dynamisme, il regroupe plus de 1000 entreprises employant 70000 personnes, il participe à hauteur de 3 % du PIB de la Tunisie (2012). C’est l’une des principales activités industrielles du pays. La Tunisie est le deuxième exportateur d’Afrique de produits biologiques et le 8ème pays accrédité en tant qu’exportateur biologique sur le marché de l’Union Européenne.

Voir aussi ces articles :

20 juillet 2018

Partenariat avec LM Process pour la distribution des servomoteurs SWA et servovariateurs SCA06 de WEG.

WEG France et LM Process ont signé un accord de partenariat pour la commercialisation sur la France métropolitaine et les DOM-TOM des servomoteurs SWA et servovariateurs SCA06 de WEG.

Les puissances s’échelonnent de 0,2 kW à 3,4 kW et pour des couples compris entre 0,8 Nm et 40 Nm.

Les vitesses se situent entre 2000 et 6000 tours/mn. Alimentation monophasée 220-230VCA ou triphasée 220-230 VCA ou triphasée 380-480 VCA.

LM Process est une société basée dans la Drôme et possède une expérience de plus de 25 années dans le contrôle de mouvement.
Outre la commercialisation, LM Process assure diverses prestations techniques ainsi que la formation.

Pour en savoir plus sur LM Process et adresser vos demandes sur les systèmes motion control WEG, accédez au site

20 juillet 2018

« Etes-vous prêts pour l’industrie du futur ? »

Cette question extraite d’un exposé de Christian Beaugrand, Directeur Général de WEG France SAS, est primordiale. L’industrie du futur, encore appelée industrie 4.0, est née d’un concept allemand appliqué, dès 2006, dans l’industrie des machines-outils, afin de contrer la concurrence asiatique.

Cette industrie du futur sera numérique, à l’heure de la mondialisation, la numérisation est un facteur incontournable pour renforcer la compétitivité des industriels. Un comité « Industrie 4.0 » a été mis en place au sein de WEG. Il travaille sur deux axes : Le premier axe est celui des « produits et services » qui est lié à l’offre WEG, par exemple le WEG Motor Scan qui est un capteur intelligent pour la surveillance des performances des moteurs électriques. Ce produit connecté anticipe les pannes, augmente la disponibilité de la machine et permet des économies d’énergie. Le deuxième axe est celui de la mise en place de processus utilisés aux seins des usines WEG. Quelques exemples :
  • utilisation de la simulation numérique pour l’analyse structurelle, modale etc…
  • utilisation de l’intelligence artificielle pour la recherche de projets viables déjà réalisés par le passé et classés par ordre de coût.
  • utilisation de la réalité augmentée pour le marketing, la formation.
  • utilisation de la fabrication additive qui est l’emploi d’imprimante 3D pour l’élaboration de prototype.
Pour connaître la vision de WEG sur ce sujet téléchargez la présentation sur l’industrie 4.0 en français

Pour conclure, citons Christian Beaugrand : « Si vous êtes prêts, WEG sera à vos côtés pour vous aider dans votre transformation ! »

Voir également ces articles :

19 septembre 2018

Formation de sauveteurs secouristes du travail chez WEG France

WEG France à St Quentin Fallavier (38) emploie plus d’une quarantaine de salariés. Courant septembre 9 Sauveteurs secouristes du travail (SST) ont été formés par Adecco Training.

Cette formation permet aux salariés de s’approprier les fondamentaux du Sauvetage Secourisme du Travail. Le rôle du Sauveteur est d’apporter les premiers secours à une personne en cas d’urgence sur le lieu de travail dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés.

Selon l’article R. 4224-15 du code du travail français :

« Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :
– Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
– Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers
»

Grâce à la motivation des personnes, cette formation a permis, courant septembre, de renforcer pour au moins 24 mois, l’équipe des sauveteurs bien au-delà de l’obligation légale.

Les statistiques de la CNAM sont malheureusement éloquents et démontrent que le nombre des accidents au travail reste trop élevé avec parfois des conséquences trop souvent dramatiques et cela malgré une forte tendance à la baisse depuis les années 50 :

 

Nombre de salariésNombre d’accidents du travail
19552008Évolution19552008Évolution
858717918129934111,1 %1011777695833-31,2%

Sources : Statistiques nationales de sinistralité AT-MP, publications annuelles et bases nationales SGE-TAPR (CNAMTS).

Une baisse de moins en moins rapide

Ce résultat à la baisse est à nuancer. Des efforts restent à faire, la France est l’un des pays de l’Union Européenne où la diminution de l’indice de fréquence (basé sur le nombre d’accidents du travail annuel pour 1 000 salariés en équivalent temps plein) est la plus lente sur la période 2000 – 2007.

Outre l’obligation juridique et sociale cette formation s’inscrit dans une politique de santé et de sécurité au travail chère à la vie du groupe,  dont les multiples avantages permettent :

  • de contribuer au bien-être des salariés
  • de valoriser l’image de la société
  • d’améliorer l’engagement et la confiance des salariés
  • de renforcer les compétences et le capital santé des salariés
  • de diminuer les coûts de l’entreprise et les perturbations dans le travail
  • d’encourager les salariés à rester plus longtemps dans la vie active.

Catégories d’articles

Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail. Consultez notre politique de confidentialité.

Fichiers 3D

Restons en contact !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.